Reportages

Le FUSCB compte un nouvel arbitre au sein du club et nous en sommes fiers.
Voici l’interview de Frédéric Quesse. En espérant qu’elle suscite de nouvelle vocation au sein du club. 💚⚽️

Bonjour Frédéric, peux tu te présenter en quelques mots ?
Bonjour, je m’appelle Frédéric Quesse, j’ai 40 ans.
Je suis dirigeant depuis 3 ans au club de Bois-Guillaume comme mon fils Lucas qui joue aussi au FUSC Bois-Guillaume. Moi, j’ai joué au football pendant 20 ans.

Comment t’es venu l’idée de te former à l’arbitrage ?
Par rapport à l’idée de me former à l’arbitrage, Lucas Massello, éducateur des U12 et responsable du projet en lien avec l’arbitrage, m’a proposé de passer la formation d’arbitre, ce qui m’a plus, afin de m’investir plus pour mon club.

Qu’est-ce que tu aimes dans cette fonction ?
Ce qui me plaît dans la fonction d’arbitre, c’est que 2 équipes jouent, et toi, tu es entre les 2. Tu participes au bon déroulement de la rencontre. Tu es chargé de veiller à faire respecter les lois du jeu et à les faire appliquer pour assurer la sécurité des joueurs et la régularité de la compétition.

Peux-tu nous expliquer comment s’est déroulé la formation « Devenir arbitre en un Week-End » ?
La formation s’est très passée. Elle a été très instructives pour moi. Elle m’a aussi permis de rencontrer d’autres personnes qui passaient aussi cette formation. Elle nous donne beaucoup de conseils, comme les gestes à faire et ne pas faire afin d’arbitrer au mieux.

Comment as-tu vécu ton premier match ?
J’ai vécu mon premier match avec beaucoup d’appréhension. Il y avait un observateur avec moi afin de gérer au mieux mon premier match (Petit Quevilly Saint Julien 2 – Boos FC). Ce match m’a permis de finaliser le diplôme. En récompense, j’ai obtenu le carton jaune, le rouge et l’écusson du District de Football de Seine-Maritime.

Que conseillerais-tu à un licencié du FUSC Bois-Guillaume, qui se questionnerait sur le fait de s’investir dans l’arbitrage ?
Si un licencié du FUSC veut s’investir dans l’arbitrage, je lui conseille de prendre du temps (disponibilité pour arbitrer le week-end), il faut aimer cette pratique et le football, pouvoir se déplacer (les matchs ne sont pas toujours dans le même secteur). Il faut aussi savoir être autoritaire, et avoir envie de s’investir pour son club.

PS : À la fin de votre premier match et après les autres, un arbitre est payé en moyenne 58 euros, ce qui n’est pas négligeable.

Maintenant À VOUS LES JEUNES !

Fred.